Bois, fourrage, déjections animales, déchets agricoles… Dans le domaine de l’énergie, le terme de biomasse regroupe l’ensemble des matières organiques pouvant devenir des sources d’énergie.

Précision

On désigne par biomasse la quantité totale de matière de toutes les espèces vivantes présentes dans un milieu naturel donné. Dans le domaine de l’énergie, le terme de biomasse regroupe donc l’ensemble des matières organiques pouvant devenir des sources d’énergie. La combustion de la biomasse permet de produire de la chaleur et de l’électricité. Elle peut également être utilisée pour les transports.

Exemples

Les ressources en biomasse sont classées en plusieurs catégories. On y trouve d’abord le bois et les sous-produits du bois qui recouvrent l’ensemble des déchets produits par l’exploitation forestière, les scieries, les industries de transformation du bois et les fabricants de panneaux ou d’emballages tels que les palettes. La seconde catégorie regroupe les sous-produits industriels tels les boues issues de la pâte à papier et les déchets des industries agroalimentaires (marcs de raisin et de café, pulpes et pépins de raisin). Les produits issus de l’agriculture traditionnelle (céréales, oléagineux), les résidus tels que la paille, la bagasse (résidus ligneux de la canne à sucre) constituent un troisième groupe. Enfin, dernière catégorie : les déchets organiques tels les déchets urbains comprenant les boues d’épuration, les ordures ménagères, et les déchets en provenance de l’agriculture tels que les effluents agricoles.

Valorisation

Durant des millénaires, la biomasse a constitué la source principale d’énergie des hommes. Elle est encore très utilisée dans le tiers-monde. Aujourd’hui, sur le plan énergétique, la biomasse est valorisée sous forme thermique et électrique au sein de quatre filières distinctes : le bois énergie (appelé parfois bois combustible), la valorisation des déchets sous forme d’incinération ou méthanisation, les biocarburants, et le biogaz. La biomasse est utilisée pour la production de chaleur domestique ou collective (chaufferies, cheminée, chaudière à bois, cuisine). Il existe des centrales de bioélectricité utilisant les résidus de canne à sucre. Enfin, les biocarburants (éthanol, diester) peuvent servir d’additifs dans les carburants automobiles.

Renouvelable

Si la biomasse constitue la première source d’énergie renouvelable produite en France – devant l’énergie hydraulique, éolienne et géothermique – c’est dû pour une grande part au bois énergie dont elle est le premier producteur européen. En matière de biocarburants, elle occupe le second rang européen avec une surface agricole de l’ordre de 400 000 ha.

Catégories : Energie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *